Neutralisation de climatisation : le nouveau service d’ISOTEA

Vous ne le saviez peut-être pas mais votre pompe à chaleur air/air, ou climatisation, fonctionne avec des fluides frigorigènes. Ces fluides, ou mélange de fluides, sont utilisés pour refroidir des dispositifs réfrigérants tels que votre climatisation.
Ceux-ci ne sont pas nocifs pour notre santé mais il sont en revanche très polluants.

Petit point sur la réglementation en vigueur :
Le protocole de Montréal (190 pays) a largement approuvé en 1987 le remplacement des fluides utilisés en raison de leur impact destructeur sur la couche d’ozone.
Les fluides CFC (chlorofluorocarbures) ont donc été remplacés par les HCFC (Hydrochlorofluorocarbures), également interdits en 2015. Depuis 2016, nous utilisons les HFC (Hydrofluorocarbures) qui seront, eux aussi, amenés à disparaître en 2025.

Pourquoi ? Parce qu’aucun gaz n’est parfait. Si les fluides HFC ne contiennent pas de chlore toxique pour la couche d’ozone, ils contribuent néanmoins à l’effet de serre. Pour exemple, l’un d’entre eux, le R410A est 1890 fois plus néfastes pour la couche d’ozone que le CO2.
L’usage des fluides frigorigènes, jugé en partie responsable du réchauffement climatique, est de plus en plus codifié. L’objectif d’ici 2030 est de réduire de 79% les émissions de gaz dits fluorés jusqu’à leur interdiction lorsque ce sera techniquement possible.

Processus de destruction :
L’accompagnement des particuliers ou des entreprises dans la suppression d’appareils utilisant ces fluides est primordial pour la santé de notre planète !
Le démantèlement de l’appareil représente la première étape de cette opération. Il va falloir disloquer les équipements, les vidanger en aspirant les mélanges de fluides. Cette étape se terminera par le broyage des différents matériaux.
Ensuite il s’agira de procéder au tri des mélanges récupérés. Il faudra séparer les matériaux et extraire les matières premières : séparation magnétique des métaux ferreux, séparation électromagnétique des métaux non ferreux et ensuite les matières plastiques.
Enfin, il restera à transmettre la déclaration de la quantité de fluides ainsi récupérés auprès d’un organisme agréé.

Petit rappel :
La neutralisation d’une climatisation implique que la personne qui manipule l’appareil soit titulaire d’une attestation de capacité fluides en son nom propre en sus de celle possédée par l’entreprise.

Isotea entretien dépannage installation chaudière climatisation pompe à chaleur adoucisseur ballon et chauffe eau sur Montpellier

Remise climatisation

Jusqu'au 31 juillet 2024, de 500€ à 800€ de remise sur l'installation de votre climatisation. Offre non cumulable.

- 500€ pour un mono-split
- 600€ pour un bi-split
- 700€ pour un tri-split
- 800€ pour un quadri-split
ISOTEA spécialiste installation entretien dépannage en climatisation